Livres universels pour tous n'héberge aucun fichier. La loi française vous autorise à télécharger un fichier seulement si vous en possédez l'original. Ni Livres universels pour tous, ni nos hébergeurs, ni personne ne pourront êtres tenu responsables d'une mauvaise utilisation de ce site.
counters
widgets

jeudi 29 janvier 2015

Ségur, Comtesse de – Intégrale des oeuvres

Ségur, Comtesse de – Intégrale des oeuvres


pdf et epub

Un Bon Petit Diable, Le Général Dourakine, Les Malheurs de Sophie, Les Petites Filles modèles…, mais aussi L’Evangile d’une Grand’Mère, les Actes des Apôtres, …, l’œuvre de la comtesse de Ségur reste encore très prisée par les lecteurs d’aujourd’hui. Car s’il est vrai que les exagérations et les clichés sont nombreux, le but de la comtesse était d’instruire en distrayant.

Le lecteur découvrira aussi une œuvre moins connu, « La Santé des Enfants », un recueil pédiatrique dont de nombreux conseils pourront s’avérer bien utiles.

La comtesse de Ségur a dû se battre contre la censure. Encore aujourd’hui, certains éditeurs, suppriment des chapitres entiers de son œuvre. Nous considérons qu’une œuvre doit respecter son auteur et nous faisons confiance à l’intelligence du lecteur, si jeune soit-il, pour comprendre que les livres ont été écrit à une autre époque et dans un autre contexte.

Biographie

Sophie Rostopchine, comtesse de Ségur (selon l’onomastique russe Sofia Fiodorovna Rostoptchina, née le 1er août 1799 à Saint-Pétersbourg, morte le 9 février 1874 à Paris, est une femme de lettres française d’origine russe. […]

Le cas de la comtesse de Ségur montre qu’une vocation très tardive d’écrivain peut être particulièrement réussie : elle a en effet écrit son premier livre à plus de cinquante ans. La comtesse de Ségur a commencé à se consacrer à la littérature en notant les contes qu’elle racontait à ses petits-enfants et en les regroupant pour former ce qui s’appelle aujourd’hui Les Nouveaux Contes de fées. On raconte que lors d’une réception, elle aurait lu quelques passages à son ami Louis Veuillot pour calmer l’atmosphère qui était devenue tendue[réf. nécessaire]. C’est ce dernier qui aurait fait publier l’œuvre chez Hachette. D’autres historiens racontent qu’Eugène de Ségur, président de la Compagnie des Chemins de fer de l’Est, rencontrant Louis Hachette qui cherche alors de la littérature pour distraire les enfants, en vue d’une nouvelle collection de la « Bibliothèque des Chemins de Fer », lui aurait alors parlé des dons de sa femme et la lui aurait présenté quelque temps plus tard...

pdf et epub
http://www.sendspace.com/filegroup/O4vtL%2FKTD5w%2Fl4w0a%2Bh8xw

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire